Plénière

Nous serons fiers et heureux d’accueillir cette année 4 grands témoins qui, par leurs parcours et leurs expériences, nous donneront leur point de vue et leur vision sur les usages de la carte et de la géographie.

Jean-Louis Etienne, Médecin-Explorateur et fervent défenseur de la planète


Jean-Louis Etienne a un parcours assez singulier. Il a débuté par une formation de tourneur fraiseur avant de faire médecine. Après un internat en chirurgie, une spécialité de nutrition et de biologie du sport, il met ses compétences de médecin au service d’un rêve : explorer et arpenter le monde.

Il fait ses premières traversées de l’Atlantique sur le Bel Espoir du Père Jaouen pour la réhabilitation des toxicomanes, puis avec Alain Colas pour un record de l’Atlantique.

De 1977 à 1978, il est médecin sur le Pen Duick 6 d’Eric Tabarly pour une course autour du monde. Après de nombreuses expéditions en Himalaya, en Patagonie et au Groenland, Jean-Louis Etienne réalise sa première grande aventure personnelle.

Le 14 mai 1986, il est, en effet, le premier homme à atteindre le pôle Nord en solitaire, tirant lui-même son traîneau pendant 63 jours. Fort de cette expérience, il se lancera dans l’organisation de ses expéditions. Entre juillet 1989 et mars 1990, il est co-leader avec l’Américain Will Steger de l’expédition internationale Transantarctica et réussit, en traîneau à chiens, la plus longue traversée de l’Antarctique jamais réalisée : 6300 km en 7 mois. Infatigable défenseur de la planète, Jean-Louis Etienne a mené entre 1990 et 1996 plusieurs expéditions à vocation pédagogique pour faire connaître les régions polaires et comprendre le rôle qu’elles jouent sur la vie et le climat de la Terre.

Il fait construire le voilier polaire Antarctica - aujourd’hui Tara - et part en 1991 et 1992 pour la Patagonie, la Géorgie du Sud et la péninsule Antarctique. En 1993-1994, c’est l’expédition au volcan Érébus et, en 1995-1996, l’hivernage au Spitzberg. Au printemps 2002, il réalise la Mission Banquise, une dérive de trois mois sur la banquise du pôle Nord, à bord du Polar Observer pour un programme de mesures et d’informations sur le réchauffement climatique. De décembre 2004 à avril 2005, il dirige une expédition sur l’île Clipperton avec des chercheurs du Muséum, de l’IRD, du CNRS, pour réaliser un inventaire de la biodiversité et un état de l’environnement marin de cet atoll français du Pacifique.

En avril 2010, il est le premier homme à traverser le pôle Nord en ballon. Il prépare aujourd’hui l’expédition International Polar Pod, une dérive autour de l’Antarctique pour mesurer et informer le monde sur les limites de l’océan Austral, principal puits de carbone de la planète, à compenser nos excès d’émission de gaz carbonique.

Jean-Louis Etienne, par ailleurs membre de la prestigieuse National Geographic Society et ancien Directeur général de l’Institut Océanographique de Paris, viendra lors de SIG 2013 partager avec nous ses passions, son engagement pour la préservation de la planète et son expérience, où la dimension géographique occupe une place centrale.

Hervé Marseille, Sénateur Maire de Meudon


Maire de Meudon depuis 1999, Sénateur des Hauts-de-Seine, Vice-président de la communauté d’agglomération Grand Paris Seine Ouest (GPSO), Hervé Marseille sait combien l’approche géographique est importante dans la prise de décision locale, notamment pour articuler de manière cohérente les différents projets d’une collectivité territoriale.

La dimension géographique permet non seulement la connaissance mais aussi la maîtrise de son territoire. En effet, tout élu local doit pouvoir avoir toutes les cartes en main pour dessiner les futurs contours de sa ville par exemple, en tenant compte des données démographiques et environnementales.

Dans un contexte législatif et réglementaire particulièrement évolutif, dans lequel les textes de loi ont malheureusement tendance à s’enchevêtrer, l’information géographique est un outil stratégique d’aide à la décision et d’intégration des données urbaines.

Les élus ne peuvent être éclairés sans avoir cette connaissance exhaustive de leur commune afin de prendre des décisions, y compris réglementaires et donc d’application générale, qu’il s’agisse, par exemple, des risques majeurs naturels (carrières, zones inondables…), des installations classées, des espaces naturels à protéger ou encore des modalités d’urbanisation de certains secteurs.

Pour conduire la politique de la Cité, l’élu ne peut s’affranchir de cette prégnance géographique car elle est, à juste titre, présente dans les documents d’orientation ou de planification liés à l’urbanisme, l’habitat, les transports, la protection contre les nuisances… avec lesquels le plan local d’urbanisme doit être compatible.

Hervé Marseille abordera ainsi l’apport de la dimension géographique dans le cadre de la gestion d’une commune, confrontée au mille-feuille institutionnel et donc à la complexité des documents de planification urbaine et environnementale.

Hervé Constant, Directeur des Systèmes d’Information de GRTgaz


GRTgaz possède et exploite en France le plus long réseau de transport de gaz naturel à haute pression d’Europe (32 000 km). Il participe à la gestion de réseaux en Allemagne et en Autriche. Il réalise en Europe et dans le monde des prestations d’expertise et de conseil dans le domaine du transport gazier. GRTgaz assure plusieurs missions. Il transporte le gaz naturel de ses clients dans les meilleures conditions de sécurité, de coût et de fiabilité, le livre aux destinataires directement raccordés au réseau de transport et développe ses capacités de transport pour satisfaire les besoins du marché et renforcer la sécurité d’approvisionnement en France et en Europe (plus de 600 M€ d’investissement par an).

Relever les défis de la transition énergétique. Dans les années à venir, des ressources gazières flexibles seront nécessaires pour accompagner le développement des énergies renouvelables. Une voie prometteuse consisterait à utiliser l’électricité excédentaire, issue des filières de production renouvelable, pour produire de l’hydrogène par électrolyse de l’eau et l’injecter dans les réseaux de transport de gaz (« power to gas ») directement sous forme d’hydrogène ou de méthane de synthèse, après recombinaison avec du gaz carbonique (méthanation).

A court terme, du gaz 100 % renouvelable pourra être transporté sur le réseau de GRTgaz, le biométhane produit à partir des déchets ménagers, agricoles ou de la biomasse forestière. 65 projets sont en cours d’examen, 10 conventions d’étude ont été signées et les premières injections sur le réseau de transport de GRTgaz sont attendues en 2014.

GRTgaz et le SIG. A la fois pour répondre aux contraintes réglementaires, aider à la réalisation des missions qui sont les siennes et relever les défis à venir, GRTgaz a mis en place un Système d’Information Géographique performant et développe toutes les capacités de ces outils au travers des nombreuses sollicitations des différents métiers au sein de GRTgaz.

Hervé Constant viendra partager avec nous son expérience et sa vision en matière d’Information Géographique.

Gilles Bœuf, Président du Muséum national d’Histoire naturelle et Professeur à l’Université Pierre et Marie Curie


Gilles Bœuf est Professeur à l’Université Pierre et Marie Curie (UPMC), affecté à l’Observatoire Océanologique de Banyuls où il développe sa recherche au sein de l’Unité « Biologie intégrative des organismes marins ». Il est Président du Muséum national d’Histoire naturelle (MNHN).

Il est également Président de la Réserve naturelle de la Massane, de la commission environnement de la Fondation de France, du Conseil Scientifique d’Agropolis International à Montpellier, du Conseil scientifique du CIRAD.

Il est membre du Conseil Scientifique du Patrimoine Naturel et de la Biodiversité auprès du Ministère de l’Ecologie, du Développement Durable et de l’Energie, membre du Conseil d’Administration des Aires Marines Protégées, membre du Comité de Perfectionnement du Centre Scientifique de Monaco, membre du Conseil Scientifique du WWF, membre du Conseil Scientifique de Good Planet, membre du Bureau de l’International Platform for Biodiversity and Ecological Services. Il est membre de la Commission Française de l’Unesco et, depuis le premier octobre, il a pris en charge la chaire de développement durable du Collège de France.

Gilles Bœuf est un spécialiste de physiologie environnementale ainsi que de biodiversité, marine et terrestre. Il a également beaucoup travaillé sur les bases biologiques de l’aquaculture. Il est l’auteur de plus de 400 articles scientifiques (>130 de rang A), de vulgarisation scientifique, de chapitres de livres, de communications et est fréquemment invité, en France et à l’étranger.

Il fait de nombreuses conférences publiques ainsi qu’à destination des personnels de collectivités, de grands établissements ou d’entreprises, essentiellement sur la vie dans les océans, les ressources vivantes, le rôle de l’eau dans le vivant et sur la biodiversité.

Gilles Bœuf viendra partager avec nous ses passions pour les cartes, l’environnement, la biodiversité pour lesquelles les questions de biogéographie ou de Géo-biodiversité sont fondamentales.

  • Rejoignez-nous
  • FaceBook
  • Twitter
  • Viadeo
  • Linkedin
  • YouTube
  • RSS
  • arcOrama
  • arcOpole
  • ArcEduc
  • PaperLi
© ESRI France 2017 | Mentions légales | Powered by LD SERVICES with Isotools Studio | Emarketing by Pullseo Powered by Pullseo

En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres de cookies, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour gérer et modifier ces paramètres

Cliquez ici